LUNETTE

Prononciation : lu-nè-t'
Nature : s. f.

1Anciennement, lunette de miroir, le verre étamé, la plaque de métal poli qui reflète les objets, ainsi dite à cause de la forme ronde de ces miroirs. 2Au plur. Nom donné aux deux verres de lunette qui, assemblés dans une même enchâssure, peuvent être placés au devant des yeux ; ces verres sont plus ou moins convexes ou plus ou moins concaves, suivant que la vue est plus ou moins courte [myopie] ou, au contraire, plus ou moins longue [presbytie] ; la découverte de ce genre de lunettes est due à Salvino Armato, de Florence, mort au commencement du XIVe siècle (1317). Mettre ses lunettes, mettre les lunettes sur son nez.
Vous m'alléguez mes lunettes, et il est vrai que je m'en sers depuis six mois et que j'en ai en écrivant ceci , VOIT. , Lett. 187
Surtout elle est pour les nez qui portent des lunettes , MOL. , l'Avare, II, 6
Ne vous offensez pas, ma belle, si je viens à vous avec des lunettes.... c'est avec des lunettes qu'on observe les astres ; et je maintiens et garantis que vous êtes un astre , MOL. , ib. III, 9
Bonne maman, consolez-vous, Vous lisez encor sans lunettes , BÉR. , B. maman.
Voilà un beau nez à porter lunettes, se dit en se moquant d'un grand nez. Fig. Mettez vos lunettes, se dit à quelqu'un qui n'a pas bien examiné quelque chose et à qui on recommande d'y porter plus d'attention.
....Vous rêvez ; Pour connaître vos gens mettez mieux vos lunettes , RÉGNARD , le Bal, sc. 13
Braque tes lunettes, vieux sire [Jupin], Sur le front couronné par nous , BÉRANG. , Bluets.
Fig. Il fallait chausser mieux ses lunettes, il fallait y regarder mieux, ne pas se tromper.
Toutes ces galères qui ont fait partir M. de Grignan, sont devenues à rien ; il fallait que M. de Janson chaussât mieux ses lunettes , SÉV. , 12 juill. 1690
En un autre sens. Mettre, prendre des lunettes, se montrer sévère.
Cet événement rendit leur cartulaire fort suspect, et fit mettre force lunettes pour l'examiner , SAINT-SIMON , 167, 252
Fig. Il n'a pas de bonnes lunettes, il a mis ses lunettes de travers, ses lunettes sont troubles, il ne voit pas juste dans cette affaire. Quand il n'y a qu'un seul verre concave ou non, on le nomme verre de lunette, et lorgnon avec l'enchâssure. Numéro d'un verre de lunettes, le nombre de pouces qu'a le rayon de la sphère dont le verre est un segment. Si par exemple on parle d'un verre convexe du n° 48, cela signifie que chacune des surfaces de ce verre forme un segment d'une sphère dont le rayon a 48 pouces d'étendue (le rayon se comptant en pouces d'ancienne mesure). S'agit-il du même numéro, mais d'un verre concave, le rayon de la sphère est le même ; mais il faut imaginer les deux segments creusés sur l'une de leurs faces et adossés par leur convexité, de manière à présenter une concavité vers l'oeil et l'autre vers l'objet. La courbure d'une sphère augmentant en raison directe de la diminution de son rayon, il est naturel que le numéro des lunettes, compté par le rayon, diminue avec leur puissance croissante, c'est-à-dire que le verre du numéro le plus faible sera le plus puissant, et vice versâ.
3Instrument d'optique où la lumière de l'objet est transmise à l'oeil par réfraction, et qui sert à étendre le champ visuel ; la découverte, très postérieure à celle des lunettes précédentes, en est attribuée à Zacharie Jansen, fabricant de conserves à Middelbourg ; cependant Descartes, dans un passage cité ci-dessous, l'attribue à Jacques Metius. Lunette convexe, lunette qui grossit les objets. Lunette concave, lunette qui diminue les objets.
Il y a environ trente ans qu'un nommé Jacques Metius, de la ville d'Alcmar en Hollande.... ayant plusieurs verres de diverses formes.... les appliqua si heureusement au bout d'un tuyau, que la première des lunettes en fut composée , DESC. , Dioptr. I
Ces merveilleuses lunettes qui, n'étant en usage que depuis peu, nous ont déjà découvert de nouveaux astres dans le ciel, et d'autres nouveaux objets dans la terre en plus grand nombre que ne sont ceux que nous y avions vus auparavant , DESC. , ib.
Combien les lunettes nous ont-elles découvert d'êtres qui n'étaient point pour nos philosophes d'auparavant ! , PASC. , Pens. XXIV, 36 Lunette à puce, s'est dit autrefois pour lunette grossissante. Lunette d'approche, ou, simplement, lunette, lunette de longue vue, ou à longue vue, ou, simplement, longue-vue, lunette qui grossit ou qui rapproche les objets.
Vous devriez... M'ôter, pour faire bien, du grenier de céans Cette longue lunette à faire peur aux gens , MOL. , F. sav. II, 7
Cette lunette qui rapproche fort bien les objets de trois lieues ; que ne les approche-t-elle de deux cents ! , SÉV. , 223
Tout son globe [de l'oeil] s'allonge ou s'aplatit selon l'axe de la vision, pour s'ajuster aux distances, comme les lunettes à longue vue , BOSSUET , Connaiss. IV, 2
[Huighens] qui, après avoir mis les lunettes d'approche dans l'état de perfection où nous les voyons , MAIRAN , Éloge de Halley.
En se mettant dans l'obscurité, on peut, avec un long tuyau noirci, faire une lunette d'approche sans verre, dont l'effet ne laisserait pas que d'être fort considérable pendant le jour , BUFF. , Hist. nat. Homme, t. IV, p. 455
Lunette de nuit, lunette d'approche qui permet de distinguer de loin les objets pendant la nuit.
Les verres sphériques larges sont très bons pour faire des lunettes de nuit ; les Anglais ont construit des lunettes de cette espèce, et ils s'en servent avec grand avantage pour voir de fort loin les vaisseaux dans une nuit obscure , BUFF. , Hist. min. Intr. part. exp. Oeuv. t. VII, p. 254
Une flotte anglaise enleva le convoi ; on avait espéré qu'il échapperait à la faveur de l'obscurité, mais il fut découvert par l'amiral Knowles, à l'aide d'une lunette de nuit, instrument qui commençait alors à être connu en Angleterre , CONDORCET , d'Arci.
Lunette achromatique, lunette qui laisse voir les objets sans irisation. Lunette d'opéra, lunette dont on se sert particulièrement dans les salles de spectacle. On dit aujourd'hui lorgnette. Terme d'astronomie. Lunette méridienne ou des passages, celle qui sert à déterminer le moment précis où un astre passe au méridien de l'observateur. Le petit bout de la lunette, le bout par lequel on regarde et qui rapproche les objets ; le gros bout, le bout opposé, qui, quand on y applique l'oeil, fait apparaître les objets très éloignés. Fig. Voir les choses par le petit bout de la lunette, les voir exagérées ; par le gros bout, les voir moins importantes, plus petites qu'elles ne sont.
J'admire comme on peut tourner uniquement sur une pensée, et comme tout le reste me paraît loin ; c'est bien précisément cette lunette qui approche et qui recule les objets , SÉV. , 19 janvier 1680
Fig.
On voit rarement les choses telles qu'elles sont, avec des lunettes de cent trente lieues [c'est-à-dire à une distance de 130 lieues] , VOLT. , d'Argental, 26 sept. 1773
Fig. Lunette se dit de ce qui augmente la portée de l'esprit.
Les idées moyennes sont les lunettes de l'esprit ; une vue étendue se passe de ces lunettes , BONNET , Oeuv. mêl. t. XVIII, p. 339, dans POUGENS
Fig. Se servir de la bonne lunette, voir favorablement.
Vous savez comme elle [une dame] m'a toujours paru, et combien je vous conseille de vous servir en sa faveur de votre bonne lunette , SÉV. , 229
4Au jeu de dame, mettre dans la lunette, placer une dame entre deux dames de son adversaire, en sorte qu'elle ne peut être prise ni par l'une ni par l'autre ; locution tirée de la forme des lunettes qu'on met sur le nez. Au jeu des échecs, donner une lunette, mettre son adversaire à même d'attaquer deux pièces avec un pion. 5Lunettes de cheval, sorte de petits ronds de feutre qu'on met sur les yeux d'un cheval vicieux ou trop gai. S. f. Morceau de cuir ou d'étoffe, en forme de lunettes, qu'on faisait porter aux jeunes capucins pour les punir d'un regard immodeste. 6Terme de fortification. Petite demi-lune. 7Terme d'horlogerie. La partie d'une montre dans laquelle on met le verre. Terme d'orfévrerie. Pièce d'un ostensoir destinée à recevoir l'hostie. 8En termes d'architecture, petit jour réservé dans le berceau d'une voûte. Petite baie voûtée pratiquée dans les côtés d'une voûte. Lunette biaise, baie qui coupe obliquement le berceau d'une voûte. Terme de plombier. Petite fenêtre pratiquée dans les toits, et que l'on couvre en plomb. 9L'ouverture ronde du siége d'un privé, ou d'une chaise percée. Rond garni de bourre ou de crin qu'on met sur une chaise percée ou non percée. 10Trou carre qui fait partie du tour. 11Terme de marine. Cercle d'acier pour mesurer le calibre des boulets. Mécanisme destiné à arrêter un câble-chaîne. 12Terme de verrerie. Canal par le moyen duquel le feu du four échauffe les petits fourneaux adjacents. Terme de métallurgie. Lunettes de soufflets, doubles ventaux avec ventillons. 13Lunette de chapon, de perdrix, etc. nom donné à deux os au-dessus de l'estomac du chapon qui représentent un compas ouvert. 14Terme de maréchal. Fer à lunettes, fer de cheval dont on retranche la partie qui est vers le quartier du pied. Ferrer à lunettes. Chacun voit avec ses lunettes, chacun a sa manière de voir, de penser. Bonjour lunettes, adieu fillettes, c'est-à-dire quand l'âge vient de prendre lunettes, il faut renoncer aux amourettes. XIVe s.
La casse [caisse] qui soustient la lunette [le verre rond] du miroir , Modus, f° LXIII
Pour un vericle encerné en maniere de lunette, prisé XX francs , DE LABORDE , Émaux, p. 163
XVe s.
Ung estuy de lunectes pour monseigneur le duc d'Orleans , DE LABORDE , ib.
Des lunettes d'or garnies de bericles , DE LABORDE , ib.
Un mirouer d'or, dont la lunette est perdue et de l'autre costé a une demoiselle cueillant fleurs en un jardin , DE LABORDE , ib. 369
Or, maintenant que deviens vieulx, Quand je lis au livre de joye, Les lunettes prens pour le mieulx, Parquoy la lectre me grossoye , CH. D'ORL. , Bal. 139
Folles amours fait les gens bestes, Salmon en idolatrya, Samson en perdit ses lunettes ; Bien heureux est qui rien n'y a , VILLON , Double ballade.
XVIe s.
Pour dix paires de lunettes apportées à deux fois audit seigneur roy, audit lieu de Bar, dont y en avoit trois paires de cristal et les autres de beril , DE LABORDE , Émaux, p. 164
Ayant par artifice affusté ses lunettes, meurement examiné et encore plus diligemment deliberé et dechifré par le menu les fautes et imperfections des ouvrages faits par Neptune et Pallas , NOEL DUFAIL , Contes d'Eutrapel, ch. 27
[La lamie] ostoit de sa teste ses yeux exemptiles comme lunettes , RAB. , III, 25
Vous avez chaussé vos lunettes de travers [vous n'y voyez pas bien] , OUDIN , Dict.
Diminutif de lune, par assimilation de forme ; bourg. lugnôte. LUNETTE. Ajoutez : 15Au billard, donner une paire de lunettes, c'est-à-dire livrer deux billes tellement rapprochées que l'adversaire ne peut manquer de caramboler. 16La lunette de la guillotine, le trou par lequel passe la tête du condamné. 17Terme d'artillerie. Anneau d'acier qui sert à vérifier le calibre des projectiles ; on a deux lunettes pour chaque calibre, la grande et la petite, qui diffèrent d'une quantité égale à la limite de la tolérance accordée.