LUNAISON

Prononciation : lu-nê-zon
Nature : s. f.

Le temps qui s'écoule depuis le commencement de la nouvelle lune, jusqu'à la fin du dernier quartier. Toute cette lunaison a été pluvieuse.
[Le maître d'école de village] Connaît les lunaisons, prophétise l'orage , DELILLE. , l'Homme des champs, I Terme de marine. Lunaison de vent ou du même temps, du même vent ou de temps, durée d'environ 15 jours.
XIIe s.
Se repairier volsissent [s'ils voulaient revenir] as rentes n'as maisuns, Ariere revenissent dedens treiz luneisuns , Th. le mart. 67
XIIIe s.
[Femme] Si com par lunaisons ainsi comme desvée , Berte, XVI
XVe s.
La fortune lui est amie ; n'y prenez point de desplaisir aussi, non plus que nous de la vostre ; car de vous ne lui vient point ceste haulte lunoison , CHASTEL. , Expos. sur vérité mal prise.
Lune ; provenç. lunacio, lunaso ; catal. llunacio ; espagn. lunacion ; ital. lunazione.