LUCRE

Prononciation : lu-kr'
Nature : s. m.

Profit qui se tire d'une industrie, d'une opération quelconque.
Beaucoup de peine et peu de lucre ! , BÉRANGER , Jacques. Terme de casuistique. Lucre cessant, cas où l'on peut, sans usure, exiger au delà du principal qu'on a prêté, parce que la supposition est qu'on se fait payer non de l'intérêt, mais du dommage, vu qu'on n'est point obligé de procurer le bien d'autrui à son désavantage ; ici le dommage est dans la privation de gain, lucrum cessans, qu'on éprouve quand on prête son argent à autrui, au lieu de l'employer soi-même au commerce, à l'industrie, à l'agriculture, etc.
XVIe s.
Lucre , OUDIN , Dict.
Lat. lucrum.