LUCIDE

Prononciation : lu-si-d'
Nature : adj.

1Qui a du luisant (sens vieilli). Aloës socotrin ou lucide, le cent pesant payera dix livres, Tarif du 18 sept. 1664, Entrées. 2Fig. Qui a de la lumière, de la netteté. Esprit lucide. Idées lucides. 3Chez qui la lumière de la raison existe. Un fou lucide par intervalles. Où la lumière de la raison existe.
Si, dans l'état de faiblesse où je suis, je trouvais quelque moment lucide, j'en profiterais à l'instant pour satisfaire mon coeur , D'ALEMB. , Lett. au roi de Prusse, 19 sept. 1779
Je n'ai pas, comme Don Quichotte, des intervalles lucides , P. L. COUR. , Lett. I, 114
Folie lucide, voy. FOLIE.
4Terme de magnétisme animal. Qui a la clairvoyance supposée dans l'état magnétique. Ce magnétisé est lucide. 5S. f. Lucide, nom qu'on donnait à plusieurs étoiles de différentes constellations, qui paraissent plus brillantes que les étoiles voisines. La lucide d'Aries. On dit aujourd'hui de préférence luisante. XVIe s.
Ledit septum lucidum n'est autre chose qu'une partie du cerveau mediocrement solide, toutesfois transparente et lucide , PARÉ , III, 7
Lat. lucidus, de lucere, luire.