LOUTRE

Prononciation : lou-tr'

1S. f. Petit quadrupède carnassier de la famille des martres.
La loutre est un animal vorace, plus avide de poisson que de chair, qui ne quitte guère le bord des rivières ou des lacs et qui dépeuple quelquefois les étangs , BUFF. , Loutre.
La loutre, qui sait si bien faire la guerre aux poissons, ne se creuse point de domicile ; mais elle profite habilement des cavités qu'elle rencontre , BONNET , Contempl. nat. XII, 30, note 1
2S. m. Un loutre, chapeau, manchon, etc. fait avec le poil ou la peau de la loutre. Cet emploi n'est plus guère en usage aujourd'hui. On dit : casquette de loutre, fourrure de loutre. XIIIe s.
Plus set d'engien que ne set loutres , Bibl. des chart. 4e série, t. V, p. 469
XIVe s.
Loutre est une beste qui merveilleusement destruict toutes eaues douces de poissons ; et qui bien le veut prendre à force de chiens, si le chace en mars ou en septembre, que les eaux sont basses et les herbes petites , Modus, f° XLI
Les espraintes [fiente] de la loutresse sont ung petit plus noires et plus cleres [que celle du mâle] , ib. f° XLI, verso
Anc. wallon, loths ; Berry, leûre, loure ; provenç. luria, luiria, loiria ; esp. lutria ; port. et ital. lontra ; du lat. lutra. D'après Varron (L. Lat. V, § 79), lutra est pour lythra, et vient du grec, parce qu'on dit que la loutre coupe les racines des arbres sur les rives ; mais ce mot ne se trouve pas en grec. Bien qu'on ne puisse s'empêcher de rapprocher les noms sanscrit udra et allemand Otter de cet animal, on ne voit pas comment l-utr a aurait pris un l prosthétique. LOUTRE. Ajoutez : 3Race loutre, race anglaise de moutons (voy. ANCON au Supplément).