LOTUS ou LOTOS

Prononciation : lo-tus' ou lo-tos'
Nature : s. m.

1Terme de botanique. Lotus arborescents : le rhamnus lotus (rhamnacées), arbre des lotophages. Le rhamnus spina Christi, qui a servi, dit-on, à faire la couronne du Christ. Le celtis australis (celtidées), ou micocoulier. 2Lotus herbacés : le nymphéa lotus (nymphéacées), ou lotus sacré, nymphaea nelumbo, L. ; la fleur du lotus est un des attributs d'Isis. Le nymphéa à fleurs bleues. L'arum colocasie (aroïdées), dit aussi la colocase. Le mélilot officinal (légumineuses). Le mélilot à fleurs bleues, ou trigonelle bleue. 3Fruit délicieux, du pays des Lotophages, qui faisait oublier la patrie aux étrangers qui en goûtaient (voy. HOMÈRE, Odyssée, ch. IX, V. 94).
Quant aux herbes de votre verger, je crains bien de n'y en trouver d'autres que le lotos, qui n'est pas la pâture des bêtes, et le moly qui empêche les hommes de le devenir , J. J. ROUSS. , à Voltaire, Lettre du 10 sept. 1755 Fig. Manger du lotus, perdre la mémoire.
XVIe s.
[Les chevaux de Junon] Mangent un peu de lottes dans les prez Qu'à sa grandeur Samos a consacrez , RONS. , 962