LORGNETTE

Prononciation : lor-gnè-t'
Nature : s. f.

1Autrefois, petite lunette d'approche dont la forme était telle, qu'on pouvait voir d'un côté différent de celui vers lequel on présentait le visage. Il y avait même des éventails de dames munis d'une petite ouverture garnie d'un verre, par le moyen duquel les dames pouvaient voir sans être vues, et qui se nommaient aussi lorgnettes. 2Aujourd'hui, petite lunette d'approche dont on se sert pour voir les objets peu éloignés.
Aux bals, madame des Ursins se mettait auprès du grand chambellan, et avec sa lorgnette regardait un chacun , SAINT-SIMON , 146, 128
Je ne fus pas longtemps à regretter de n'avoir pas eu assez d'usage du monde pour m'être muni d'une lorgnette, avant d'entrer au spectacle , MARIV. , Pays. parv. 6e part.
Lorgner, par l'intermédiaire d'un substantif fictif lorgne ; parce que d'abord la lorgnette servait à regarder de côté.