LONGER

Prononciation : lon-jé. Le g prend un e devant a et o : longeant, longeons

1V. a. Marcher le long de.
Il [le cygne] veut à son gré parcourir les eaux, débarquer au rivage, s'éloigner au large, ou venir longeant la rive s'abriter sous les bords, se cacher dans les joncs, s'enfoncer dans les anses les plus écartées , BUFF. , Ois. t. XVII, p. 9 Terme de marine. Longer la côte, naviguer le long de la côte et sans trop la perdre de vue.
2Être étendu le long de, en parlant des choses. Un bois qui longe la côte. 3Terme de vénerie. Se dit du gibier qui entraîne la chasse bien loin en avant. Long, dans le sens de le long de.