LOGARITHME

Prononciation : lo-ga-ri-tm'
Nature : s. m.

Terme de mathématique. Exposant de la puissance à laquelle il faut élever un nombre constant qu'on appelle la base, pour trouver un nombre proposé. Par exemple, quand la base est 10, 2 est le logarithme de 100, parce qu'on trouve ce nombre en élevant 10 à la seconde puissance. Les logarithmes permettent de remplacer la multiplication et la division par une addition et une soustraction, la formation d'une puissance par une petite multiplication, l'extraction d'une racine par une petite division ; l'usage des logarithmes est si fréquent, l'invention en est si belle, que j'ai cru ne pas travailler inutilement pour les personnes.... , MARIE, Des logarithmes et de l'usage des tables. Table des logarithmes, table qui contient la suite des nombres naturels de 1 à 10000, à 20000, à 100000, et en regard de chacun le logarithme correspondant. Termes grecs signifiant raison, rapport, et nombre. LOGARITHME. Ajoutez : Logarithmes vulgaires, ceux dont la base est 10. Logarithmes naturels, hyperboliques ou népériens, ceux dont la base est le nombre e, c'est-à-dire 2,178.