LIVRIER

Prononciation : li-vri-é
Nature : s. m.

Mauvais faiseur de livres, celui qui fait des livres par métier (inusité).
J'ai fait des livres, il est vrai, mais jamais je ne fus un livrier , J. J. ROUSS. , dans le Dict. de BESCHERELLE.
LIVRIER. Ajoutez :
Mercier, le plus grand livrier de France, comme il s'appelait , CHUQUET , Rev. crit. 24 fév. 1877, p. 130