LITIGE

Prononciation : li-ti-j'
Nature : s. m.

1Terme de jurisprudence. Contestation en justice.
Il ajouta que ce qu'il demandait était conforme aux lois, qui ordonnaient que, dans un litige et avant le jugement définitif.... , VERTOT , Révol. rom. V, 54 Fig.
Il [Talleyrand] jugea que la grandeur de l'incident [retour de Napoléon] avait concilié tous les autres litiges , VILLEMAIN , Souven. contemp. Cent-Jours, ch. IV,
Droit de litige, droit que le roi possédait en Normandie de nommer aux bénéfices dont le patronage était contentieux.
2En langage ordinaire, toute espèce de contestation. Prétention qui est en litige. XIVe s.
Litige si est quand aucun vend chose dont contend [procès] et plaid soit pendant, que les clercs appellent vice de litige , BOUTEILLER , Somme rural, titre 66, p. 389, dans LACURNE
Provenç. litigi ; espagn. et ital. litigio ; du lat. litigium (voy. LITIGANT).