LIRON

Prononciation : li-ron
Nature : s. m.

1Voy. LÉROT.
La mère a arrangé ses papiers, s'est remise au lit ; et tout cela dort comme un liron à l'heure que je vous parle , VOLT. , Lett. d'Argental, 4 septembre 1749
2Espèce de marmotte des Alpes. XVIe s.
Aux lirons et limaçons cachez en terre ou dans leurs creux le dormir sert au lieu de mangeaille , PASQUIER , Lett. t. III, p. 656
Dérivé de loir. LIRON. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Glis, gleron (imprimé à tort gleton) , CHASSANT , Petit vocabulaire latin-français p. 14