LIQUIDER

Prononciation : li-ki-dé
Nature : v. a.

1Terme de jurisprudence et de commerce. Rendre liquide l'avoir, c'est-à-dire clair et net, déterminer ce qui revient à l'actif et au passif.
Ces dettes innombrables furent liquidées à près de 1631 millions , VOLT. , Louis XV, 2 Liquider son bien, payer ses dettes en vendant une partie de son bien, de manière que le restant soit libre de créances.
Vous avez votre domaine, qu'il faut retirer et liquider : il est destiné à la subsistance de votre maison , FÉN. , t. XXII, p. 280
2Se liquider, v. réfl. Éteindre ses dettes. Il vendit des terres, et se liquida. XVIe s.
À bien considerer le nombre des familles de France tel que l'avez entendu, on ne sçauroit trop haut liquider iceluy interest.... , FROUMENTEAU , Finances, 3e livre, p. 391
Liquide.