LIQUIDATION

Prononciation : li-ki-da-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Terme de jurisprudence, de finance et de commerce. Action de liquider. Liquidation de dépens, d'intérêts, de fruits. Liquidation et partage d'une succession.
Si l'appel de la sentence de liquidation de vos conventions matrimoniales eût été plus tôt conclu et reçu , BARON , Coquette et fausse prude, I, 5 Liquidation d'une société de commerce, opération relative au payement des dettes et au partage entre les associés de l'actif restant, lorsque la société cesse. Terme de bourse. Époque fixée pour la livraison des titres contre espèces dans un marché ferme ; ces époques, vu le grand nombre d'opérations à terme qui se font à chaque bourse, sont périodiques et à jours fixes, tels que les fins de mois, les 15 ou 30 de chaque mois. Fig. La liquidation d'une situation politique difficile.
2Action de cuire la pâte du savon. XVIe s.
Il s'agissoit de faire liquidations et prisée des droits que le comte de Soissons disoit avoir en Piemont , SULLY , dans le Dict de DOCHEZ.
Liquider.