LINGOT

Prononciation : lin-go ; le t ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des lin-go-z apportés ;
Nature : s. m.

1Nom qu'on donne à des portions de métal, et, particulièrement d'or et d'argent, dans la forme qu'elles conservent en sortant du moule après avoir été fondues et avant d'avoir été mises en oeuvre.
Il y a deux ans qu'il est revenu des Indes, chargé d'une grande quantité de lingots qu'il a changés en espèces , LE SAGE , Diable boit. ch. 3, dans POUGENS Fig.
Mme de Bouillon appelait cette belle-fille [sa bru] son lingot d'or , SAINT-SIMON , 172, 44
Des qualités trop supérieures rendent quelquefois un homme moins propre à la société : on ne va pas au marché avec des lingots ; on y va avec de l'argent ou de la petite monnaie , CHAMFORT , Maximes.
2Terme de chasse. Petit cylindre de fer ou de plomb dont on charge un fusil. Tirer un sanglier avec des lingots. 3Terme de typographie. Morceau de fonte, interligne très grosse dont on se sert pour remplir les blancs d'une page, et principalement pour maintenir le haut et le bas d'une page divisée en colonnes. XVe s.
Dix lingoz d'or, grans et petiz , DE LABORDE , Émaux, p. 365
XVIe s.
Ainsi le marinier souvent pour tout tresor Rapporte des harens au lieu de lingots d'or , DU BELLAY , VI, 12, recto.
Angl. ingot. D'après Génin, Récréat. t. I, p. 104, ingot est dans les contes de Canterbury de Chaucer, et interprété par moule à fondre, et il le fait venir de get, mettre, et in, dans ; de la sorte, il y aurait dans le français lingot fusion de l'article avec le mot. Mais ingot est-il un mot d'origine anglaise ? La composition en est singulière, et des dictionnaires anglais disent que ingot vient du français. De sorte que l'ancienne étymologie, qui tire lingot du latin lingua à cause de la forme, demeure toujours possible.