LIMONIER

Prononciation : li-mo-nié ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des li-mo-nié-z attelé
Nature : s. m.

Cheval qu'on met aux limons.
Le pesant chariot porte une énorme pierre ; Le limonier, suant du mors à la croupière, Tire, et le roulier fouette , V. HUGO , Contemplations, Melancholia. Adj. Cheval limonier, jument limonière, et, substantivement, un limonier, une limonière.
XIIe s.
Une charrete a fet apareillier ; D'un auferrant [cheval de guerre] fist Guiborc limonier , Bat. d'Aleschans, V. 4988
XVe s.
Cheval cheviller ou lymonnier , DU CANGE , limonerius.
Limon 2. Espèce de citronnier fournissant le citron proprement dit qui se vend à Paris ; c'est le nom vulgaire et spécifique du citronnier limonier, citrus limonium, RISSO ; cette espèce a deux variétés principales : le balotin ou limonier balotin, et le limonier sucré. Limon 3.