LIMITATION

Prononciation : li-mi-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Action de limiter.
Il est démontré que les exceptions ou limitations du pouvoir des rois, loin d'être le droit commun des monarchies, ne sont pas seulement connues dans celle du peuple de Dieu , BOSSUET , 5e avert. § 48
Dans la soumission à la loi de Dieu, on fait absolument bien, on fait bien sans limitation , BOSSUET , Sermons, Loi de Dieu, 3
Le second crime est susceptible d'une infinité d'interprétations, limitations.... , MONTESQ. , Esp. XII, 6
La divisibilité, la figure, sont des qualités négatives et des limitations , VOLT. , Traité de métaph. ch. 2
Les métaphysiciens disent que le mal est de trois sortes : le mal métaphysique ou de limitation, le mal physique, le mal moral , BONNET , Oeuv. mêl. t. XVIII, p. 200, dans POUGENS
XIVe s.
Certaine atrempance et limittacion des multes [amendes] et des paines , BERCHEURE , f° 85, verso.
XVe s.
Vindrent ceux d'Astures, de Tollette, de Leon, de Cordoue, de Galice, de Seville et de toutes les autres marches et limitations du royaume de Castille, faire hommage au roy Dom Pietre , FROISS. , I, p. 328, dans LACURNE
XVIe s.
On loue la reformation et limitation qu'il donna à la loy, qui permettoit aux peres de pouvoir vendre leurs enfans , AMYOT , Num. 30
Provenç. limitacio ; espagn. limitacion ; ital. limitazione ; du lat. limitationem, de limitare, limiter.