LIMAILLE

Prononciation : li-mâ-ll', ll mouillées, et non li-mâye
Nature : s. f.

Petites particules métalliques que la lime détache des métaux.
Si l'on met une pierre d'aimant au-dessus d'une quantité de limaille de fer que l'on agitera sur un carton, cette limaille s'arrangera en formant plusieurs courbes séparées les unes des autres, et qui laissent deux vides aux endroits qui correspondent aux pôles de la pierre , BUFF. , Min. t. IX, p. 144
Limer. Au XVIIe siècle, on disait plus souvent limure : de la limure de fer.