lignee

Prononciation : li-gnée
Nature : s. f.

Race, descendance.
Ces nombreuses lignées Qui du sang d'Israël portent si haut l'honneur , CORN. , Trad. du ps. CXXI
Quand l'enfer eut produit la goutte et l'araignée : Mes filles, leur dit-il, vous pouvez vous vanter D'être pour l'humaine lignée Également à redouter , LA FONT. , Fabl. III, 8
Un père eut pour toute lignée Un fils qu'il aima trop , LA FONT. , ib. VIII, 16
On a de grandes raisons de croire que, dans la lignée où s'est conservée la connaissance de Dieu, on conservait aussi par écrit des mémoires des anciens temps , BOSSUET , Hist. II, 3
M. du Maine voulut se marier ; le roi l'en détournait et lui disait que ce n'était pas à des espèces comme lui à faire lignée , SAINT-SIMON , 4, 61
Le physique, ce père du moral, transmet le même caractère de père en fils pendant des siècles ; les Appius furent toujours fiers et inflexibles ; les Catons toujours sévères ; toute la lignée des Guises fut audacieuse, téméraire, factieuse, pétrie du plus insolent orgueil et de la politesse la plus séduisante , VOLT. , Dict. phil. Caton et suicide. Il se dit aussi des animaux. Fig.
Les esprits d'une haute lignée errent sans cesse autour de l'abîme des pensées sans fin , STAËL , Allem. III, 1
XIIe s.
Ses maisuns, que vus recuntez en altre lignede , Lib. psalm. p. 63
Saül cui Deus eslist, pur ço que Deu guerpi, E il e sa lignée e sa mesun peri , Th. le mart. 74
XIIIe s.
Et s' [si] est née et estraite de si bonne lignie , Berte, LXXII
XVe s.
Et ainsi de ma souvenance sont morts en ces divisions d'Angleterre bien quatre-vingts hommes de la lignée royale d'Angleterre, dont une partie j'ay congneus , COMM. , I, 7
Homme de petite lignée , COMM. , 7, Prol.
XVIe s.
Adam a enveloppé, voire plongé en pareilles miseres toute sa lignée , CALV. , Instit. 172
Quand on demande à Thales pourquoy il ne se marie point, il respond qu'il n'aime point à laisser lignée de soy , MONT. , I, 312
L'anc. adj. ligné, qui a du lignage, de la noblesse (Asez avez ben enlinées dames, Ch. de Rol. p. 332, éd. GÉNIN), de ligne ; provenç. linhada.