LIEUTENANTE

Prononciation : lieu-te-nan-t'
Nature : s. f.

1Autrefois, femme de certains magistrats qui portaient le titre de lieutenant.
Mme de Chaulnes.... les a reçus [vos compliments] d'une manière, et vous en rend de si bons, que je suis persuadée qu'elle voudrait, au prix des Molac et des Lavardin, que vous fussiez sa lieutenante générale , SÉV. , 76
2Terme de l'ancienne armée. La lieutenante-colonelle, la seconde compagnie d'un régiment, commandée par le lieutenant-colonel.
Le roy fit quitter à Puységur sa lieutenante-colonelle pour s'en servir plus utilement et plus en grand , SAINT-SIMON , 126, 138
XVIe s.
Si la lieutenante et son mari le savoient , MARGUER. , Nouv. XXXVIII