LICHEN

Prononciation : li-kèn'
Nature : s. m.

1Terme de botanique. Végétaux agames, très avides d'humidité, vivaces, mais dont la vie, qui se passe à l'air libre, est interrompue par la sécheresse ; composés d'un thalle crustacé, foliacé ou cylindrique, et se reproduisant soit par des sporidies contenues dans des réceptacles qu'on nomme apothécies, soit par des gonidies ou des espèces de gemmes répandues sous l'épiderme du thalle. Lichen des rochers, l'orseille. Lichen d'Islande, cetraria islandica, Achar. dit improprement mousse d'Islande. Le lichen d'Islande est employé en médecine. Gelée de lichen. Tablettes de lichen. Lichen parelle, la lécanore parelle, nommée encore orseille d'Auvergne, lecanora parella, Achar. Lichen roccelle, la roccelle pourpre des anciens, roccella, tinctoria, DC. Lichen des rennes, cladonia rangiferina, Hoffmann.
Cette espèce de lichen ou de grande mousse blanche, qui fait la principale nourriture du renne, semble contribuer beaucoup par sa qualité à la formation et à l'accroissement du bois , BUFF. , Quadrup. t. VII, p. 224
Lichen pulmonaire, sticta pulmonacea, Achar. dite aussi pulmonaire de chêne. Lichen pyxide, cenomyce pyxidata, Achar. Lichen tartareux, lecanora tartarea, Achar. récolté en Suède, et donnant une belle couleur rouge.
2Terme de pathologie. Inflammation cutanée caractérisée par l'éruption simultanée ou successive de papules rougeâtres ou de la couleur de la peau, prurigineuses, le plus souvent disposées en groupes, mais quelquefois éparses sur une région ou sur toute la surface du corps ; elle est ainsi nommée par assimilation avec l'apparence que la plante lichen donne à la place où elle végète. Lichen vésiculaire, maladie de la peau commune dans les pays chauds, dit lichen tropicus par les Anglais. XVIe s.
La lichene, qui sous Claude molesta non seulement l'Italie, mais aussi toute l'Europe , PARÉ , XVI, 5
En grec, le terme désigne la plante, puis, sur le cheval et autres animaux, les places où se trouvent des verrues et des productions semblables à la plante, et enfin l'éruption chez l'homme.