LIASSE

Prononciation : li-a-s'
Nature : s. f.

1Amas de papiers liés ensemble, et ordinairement relatifs à un même objet.
J'ai rassemblé la plupart des lettres qui me furent écrites sur cet ouvrage, dans une liasse qui est entre les mains de Mme de Nadillac , J. J. ROUSS. , Conf. X
Au lieu de variantes d'un seul manuscrit, vous en avez de quatre, et le tout forme une énorme liasse, grand in-folio , P. L. COUR. , Lett. I, 337 Il se dit particulièrement des papiers d'affaires et de procédure.
Pouvant charger mon bras d'une utile liasse, J'allai loin du palais errer sur le Parnasse , BOILEAU , Épît. V
2Ce qui sert à lier des papiers. Donnez-moi une liasse. Peu usité en ce sens. 3Se dit, dans le commerce, des petits paquets dont on compose les grosses balles de filasse. Pièce de fil de 96 mètres. XIIe s.
E out cent liaces de grapes seches , Rois, p. 177
XIIIe s.
Perdirent XLiiij liaces de parchemin fronciné, lesqueles il avoient mis de terre en l'iaue por mener à Noion et à Saint Quentin , Liv. des mét. 458
XVIe s.
Leur commandant que chascun feist un feston d'espics de bled, et qu'ilz en entortillassent des festons et liasses à l'entour de leurs bastons , AMYOT , Eumènes, 11
Lier ; provenç. liassa.