LEVRETTE

Prononciation : le-vrè-t'
Nature : s. f.

1La femelle du lévrier. Une grande levrette. Levrette se dit aussi en général, pour les mâles comme pour les femelles, de la petite espèce de lévriers. 2Espèce de coléoptère noir. XVIe s.
En demandant à Querais une levrette, aussi bien, disoit-il, vous n'avez pas moyen de la nourrir , D'AUB. , Hist. II, 155
Voy. LÉVRIER. LEVRETTE. Ajoutez : 3Nom, dans la Suisse romande, du mulot. Le féminin de lévrier était autrefois lévrière.
Monsieur de la Salle, j'entends que vous avés de beaux levriers ; et, pour ce que je n'ay que des levrieres, je suis en peine de retrouver des levriers , Lettres missives de Henri IV, 1576, t. I, p. 111
Ajoutez : XIIe s.
Quant Karadeus si dut cocier La premiere nuit o s'amie, Cil [un enchanteur] ki l'amoit ne dormoit mie ; D'une luriele (var. levriere) que il prist Une autre damoisielle fist , Perceval le Gallois, V. 12466