lavandiere

Prononciation : la-van-diè-r'
Nature : s. f.

1Femme qui lave le linge.
Il faut pour puiser nettement aux sources que les lavandières et les passants ne les aient point encore troublées , BALZ. , Liv. VIII, lett. 8
Ce sont les lavandières Qui passent en chantant là-bas dans les bruyères , V. HUGO , Ruy-Blas, II, 1 Peu usité. Aujourd'hui on dit blanchisseuse.
2Lavandières, nom donné en Normandie et en Bretagne à des fées qui, d'après la superstition populaire, battent le linge avec une main de fer dont elles assomment le curieux indiscret. 3Lavandière belge ou flamande, appareil pour le blanchissage domestique. 4Oiseau appelé le plus souvent bergeronnette ou hoche-queue, motacilla flava, L. famille des turdidés.
Et semblant imiter, du battement de leur queue, celui qu'elles [les blanchisseuses] font pour battre leur linge : habitude qui a fait donner à cet oiseau le nom de lavandière , BUFF. , Ois. t. IX, p. 366
5Un des noms donnés au callionyme lyre (acanthoptérygiens), dit aussi souris de mer. 6Sorte de grand bateau, naviguant sur le canal Saint-Denis. XVIe s.
Aux lavandiers et lavandieres la somme de trois mil livres à eux ordonnée extraordinairement par estat , FROUMENTEAU , Finances, 1er livre, p. 33
Lavandier ; bourguig. laivandeire ; provenç. lavandiera ; espagn. lavandera ; ital. lavandaia.