LAS

Prononciation : là

Interjection plaintive.
Las ! je n'ai que trop fui , CORN. , Médée, I, 5
Las ! apprends en deux mots quelle crainte me presse , ROTR. , Herc. mour. III, 4
Où voulez-vous courir ? - Las ! que sais-je ? , MOL. , Tart. V, 1
XIIe s.
Las ! quel amor à duel [deuil] est departie ! , Roncis. p. 263
Las ! pourquoi l'ai de mes yeus regardée ? , Couci, VI
XIIIe s.
Et quant la royne oÿ ce, elle commença à mener moult grant deul, et dit : Hé lasse ! ce ai-je tout fet , JOINV. , 286
Lasse ! com j'ai trouvé gent mauvaise et amere , Berte, XVIII
XVIe s.
Las ! voyez comme en peu d'espace, Mignonne, elle [la rose] a dessus la place, Las, las, ses beautez laissé cheoir , RONS. , à Cassandre.
Le même que las 1, comme le prouve l'accord que donnait l'ancienne langue à ce mot, quand c'était une femme qui se plaignait. 3. LAS (lâ), s. m. Endroit de la grange dans lequel on resserre les grains.