LARGEMENT

Prononciation : lar-je-man
Nature : adv.

D'une manière large, abondamment. Il but largement du vin nouveau.
Dans le champ du public largement il moissonne , CORN. , Cinna, XI, 1
Mais pour quelque beau compliment, Il en donnait, et largement , SCARR. , Virg. VI
Lorsqu'on les nourrit trop largement [les chevaux], leurs jambes se gonflent, et bientôt ils ne font plus de service , BUFF. , Quadrup. t. VIII, p. 65 D'une manière étendue, ample.
Des pennes de la queue les huit intermédiaires sont noires en entier ; les deux extérieures, de chaque côté, sont largement échancrées de blanc , BUFF. , Ois. t. IX, p. 397
Peindre, dessiner, composer largement, d'une manière large. Sans subtilité, sans minuties. Envisager largement une question. Discuter largement. Il se dit pour : plus, au moins. Il a largement dix mille livres de rente.
XIIe s.
Les dons que il devant avoit doné largement , Machab. I, 3
XIIIe s.
Une anclume de fer largement demi pié haute , Merlin, ms. f° 72, recto
Nus prince ne donoit plus largement que il faisoit , VILLEH. , CXII
Bien tesmoigne li livres que la navie [la flotte] duroit bien largement demie liue françoise , VILLEH. , CIII
Vaillans hons [je] vuel estre clamés, Et de tous compagnons amés, Et despendoie liement En tous leus plus que largement , la Rose, 8046
XIVe s.
Mais à prendre voluntairement largement.... l'en puet dire que les bestes mues [muettes] et les enfans font aucunes operacions voluntairement , ORESME , Eth. 63
Lors lui ala du vin si largement verser, Que la coupe convint par dessus suronder , Guesclin. V. 153-174
XVe s.
On disoit qu'il avoit en tresor largement deux millions de florins , FROISS. , II, II, 135
Et fit armer largement de gens , COMM. , I, 14
XVIe s.
Il y en avoit largement pour honorer, embellir et orner encore un autre triomphe , AMYOT , Pompée, 63
Elle a de l'engin largement , MAROT , II, 243
Large, et le suffixe ment ; provenç. largamen ; catal. llargament ; ital. et espagn. largamente.