LAPIDER

Prononciation : la-pi-dé
Nature : v. a.

1Tuer à coups de pierres.
Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui sont envoyés vers toi , SACI , Bible, Év. St Matthieu XXIII, 37
Si un boeuf frappe de sa corne un homme ou une femme et qu'ils en meurent, le boeuf sera lapidé, et on ne mangera point de sa chair , SACI , Bible, Exode, XXI, 28
Philopémen fut enterré très honorablement, et les prisonniers de Messène furent lapidés autour de son tombeau , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. VIII, p. 511, dans POUGENS Par extension.
Le paresseux est lapidé avec la fiente des boeufs ; tous ceux qui le touchent se secoueront les mains , SACI , Bible, Ecclésiastique, XXII, 2
Fig.
Et eux-mêmes avouèrent que le public les lapidait avec les pierres de Port-Royal qu'ils avaient détruit sous Louis XIV , VOLT. , Hist. parlem. ch. 68
J'ai prétendu ériger un monument [le Siècle de Louis XIV] à la vérité et à la patrie, et j'espère qu'on ne prendra plus les pierres de cet édifice pour me lapider , VOLT. , Lett. Hénault. 8 janv. 1752
2Attaquer, poursuivre à coups de pierres. Comme il sortait du village, les enfants se mirent à le lapider. Fig. Honnir, maltraiter en paroles.
Tant pis ! il se fera lapider par les dames , BOURSAULT , Mots à la mode, sc. 8
Voilà mon ancienne thèse qui me fera lapider un jour : c'est que le public n'est ni fou ni injuste , SÉV. , 6 août 1670
Pour moi je m'en irai là-bas raconter à Virgile qu'il y a un Français qui l'a surpassé dans son art ; j'en dirai autant aux Sophocle et aux Euripide.... et je me ferai peut-être lapider par tous ces morts, jaloux de ce qu'un seul homme a réuni en lui leurs mérites différents , FRÉDÉRIC II , Lettre à Voltaire, 12 mai 1760
XIIe s.
David forment se cuntristad, car li poples le volt lapider , Rois, p. 114
XIIIe s.
Ele eüst deservi [mérité] destruire et lapider , Berte, XCVII
XIVe s.
.... Puisque Dieux ot se [sa] char lapidée En la crois pour sauver la lignie dampnée , Hugues Capet, V. 2909
XVIe s.
Madame, c'est bientost commencé de tourmenter un serviteur et le lapider , MARG. , Nouv. X
Provenç. lapidar ; ital. lapidare ; du lat. lapidare, de lapis, pierre.