LAPER

Prononciation : la-pé
Nature : v. a.

Boire en tirant la langue, ce que font certains quadrupèdes, et en particulier le chien.
Ce brouet fut par lui servi sur une assiette ; La cigogne au long bec n'en put attraper miette, Et le drôle eut lapé le tout en un moment , LA FONT. , Fabl. I, 18 Neutralement. Ce chien fait bien du bruit en lapant.
XIIIe s.
L'aive [il] commenza à laper , MARIE , Fable 49
XVe s.
Maintes gens ont esté peris Et suffoquez par trop soupper, Par trop boire et par trop laper D'hypocras, de viande et de vin , E. DESCH. , Poésies mss. f° 486
Anglo-sax. lappian ; angl. to lap ; flamand, lappen.