LANGUIDE

Prononciation : lan-ghi-d'
Nature : adj.

Qui est dans la langueur.
Le Gange au languide pas , la Cabale des matois, dans FR. MICHEL, au mot matois
Ne laisse pas mon âme impuissante et languide Dans la stérilité que le crime produit, Et telle qu'une terre aride Qui, n'ayant aucune eau, ne peut rendre aucun fruit , CORN. , Imit. III, 3
Si Cassandre se plaint de son hymen forcé, M'a-t-il dit d'une voix et languide et mourante.... , TH. CORN. , les Illustres ennemis, IV, 1 Mot vieilli.
XVIe s.
Le pouls est fort languide et petit , PARÉ , VIII, 32
Lat. languidus, de languere, languir. LANGUIDE. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Et jà son oeil languide à voir le jour commence , DE BRACH , Hierusalem, f° 69, recto
Enfin il recognoist, et dict à vois languide... , DE BRACH , ib. f° 70, recto