LANGOUSTE

Prononciation : lan-gou-st'
Nature : s. f.

Sorte d'écrevisse de mer, genre de crustacés décapodes macroures dont toutes les pattes sont monodactyles, et qui sont alimentaires ; la langouste diffère du homard en ce qu'elle n'a pas les deux grosses pinces du devant. XIIIe s.
Les blez de la terre livra Diex à langoste [sauterelle] , Psautier, f° 95
Sa viande [sa nourriture, de saint Jean-Baptiste] fu miel et langoustes , BRUN. LATINI , Trésor, p. 68
Et laoustes et miel sauvage , Ren. t. IV, p. 442
Car quand elle [la peur] oit braire le vent, Ou elle oit saillir deux langotes [sauterelles], Si l'en prennent fievres et gotes , la Rose, 3897
XIVe s.
Langoustes sont grans escrevices et sont bonnes cuites en l'eau , Ménagier, II, 5
Provenç. langosta, lengosta, lingosta ; anc. catal. lagosta, llangosta ; espagn. langosta ; portug. lagosta ; du lat. locusta, sauterelle, avec épenthèse de l'n, comme dans rendre, de reddere. Langouste, dans les anciens textes, signifie sauterelle ; nom qui, par assimilation, a passé à la langouste de mer ; c'est ainsi que les crevettes sur les côtes de Normandie sont appelées sauterelles. LANGOUSTE. Ajoutez : 2Anciennement, sauterelle.
Ceins d'un cuir de brebis ton corps, pour couverture Prends un rude poil de chameau, La langouste et le miel pour toute nourriture, Et pour tout breuvage un peu d'eau , CORN. , Lexique, éd. Marty-Laveaux.