LAMBRISSER

Prononciation : lan-bri-sé
Nature : v. a.

Revêtir de lambris. Lambrisser un appartement de bois, de marbre, de stuc. On lambrisse de bois le salon et la chambre à coucher ; de marbre ou de stuc la salle à manger ; de plâtre, un galetas.
Il [Salomon] lambrissa d'ais de cèdre le dedans des murailles du temple , SACI , Bible, Rois, III, VI, 15 Couvrir de plâtre, sur un lattis, le dessous d'un comble.
XIVe s.
Pour avoir lembroissié de neuf le comble de la chappelle où il a employé iije LXXV pieces de bort d'Yllande de vj piez de long chacune, qui lui a esté livré fendu et dolé, aux frais dudit seigneur [le duc d'Orléans] , DE LABORDE , Émaux, p. 166
Le suppliant se tint dessus la chambre où gisoit son pere, qui est lambruchée , DU CANGE , lambroissare.
XVIe s.
Il accompare l'estendue des cieux à un pavillon royal, disant que Dieu l'a lambrissé d'eaux.... , CALV. , Instit. 13
La maison de Phocion estoit lambrissée de lames de cuyvre, mais au demourant fort simple , AMYOT , Phocion, 27
Lambris.