LAITON

Prononciation : lè-ton
Nature : s. m.

Alliage de cuivre (66 à 70 pour 100) et de zinc (30 à 34 pour 100), qui est jaune. Le laiton se nomme souvent cuivre jaune.
Tiens tes ciseaux avec ta chaîne de laiton , MOL. , le Dép. IV, 4
XIIIe s.
.... Un bacin De laton bon et cler et fin , Ren. 3266
Soliman sone un timbre qui estoit de laiton, Arriere se sont trait Persant et Esclavon , Ch. d'Ant. I, 466
Il puet estre serruriers de laiton à boites, à escrins et à henapiers, à tables et à cofres qui veut, pour tant qu'il sache fere le mestier, et il ait de quoy , Liv. des mét. 53
XIVe s.
Et emblé maint joiel à tort et sans raison, Calices de moustier, argent, cuivre, laiton , Guesclin. V. 7623
XVe s.
Et là le trouverez [Gaston de Moncade], et verrez comme il fut grand de corps et comme puissant de membres il fut ; car, en son vivant, en beau letton il se fit former et tailler , FROISS. , II, III, 12
Ung livre couvert de veloux gris, à fermouer de leton , Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 349
Genev. loton ; provenç. lato ; catal. llauto ; espagn. laton ; portug. latâo ; ital. ottone ; angl. latten. D'après Diez, laiton, lato vient de latte, et c'est la forme, non la matière qui a déterminé la dénomination. Scheler se demande si lato n'a rien de commun avec l'anglais lead, plomb, et si l'italien lottone (mutilé dans la suite en ottone) n'a pas du rapport à l'allemand Loth, plomb. D'après M. Rossignol laiton, loton, etc. vient de luteum, aes luteum, cuivre jaune.