LAIS

Prononciation : lê
Nature : s. m. pl.

1Terme d'eaux et forêts. Nom qu'on donne aux jeunes baliveaux qu'on laisse, en coupant un taillis, afin qu'ils croissent en haute futaie. 2Terme de jurisprudence. Atterrissement, alluvion, ce que la mer ou une rivière donne d'accroissement à un terrain. Le ministre des finances annonce de temps à autre qu'on doit procéder à l'aliénation de certains lais de mer. On dit fort souvent, au lieu de lais simplement, les lais et relais de la mer. Laisser. 1Courtisane grecque, célèbre par son esprit et sa beauté ; elle fut la maîtresse d'Alcibiade. 2Fig. Femme galante dont la réputation fait grand bruit.
Les prélats... Nets de toute sale débauche, Et qui n'ont point eu des Laïs , SCARR. , Virg. VI
Aux temps les plus fréquents en Phrynés et en Laïs, Plus d'une Pénélope honora son pays , BOILEAU , Sat. X