legislation

Prononciation : lé-ji-sla-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Droit de faire les lois.
Ils [Les censeurs à Rome] exerçaient la législation sur le corps même qui avait la puissance législative , MONTESQ. , Esp. XI, 16
Les grands d'un côté, et les représentants des villes de l'autre partagent la législation avec le monarque [en Angleterre] , VOLT. , Princ. de Babyl. 8
2Le corps même des lois. Réformer la législation. Les lacunes de la législation. Particulièrement. L'ensemble des lois qui règlent une matière. 3Science, connaissance des lois. Un cours de législation. Législation comparée, étude, pour les comparer, des lois de différents pays. 4Terme de philosophie, dans le système de Kant. Influence exercée par une faculté de l'esprit sur d'autres facultés. XIVe s.
Nuisible à bonne legislation , ORESME , Thèse de MEUNIER.
Lat. legislationem (voy. LÉGISLATEUR).