KAN

Prononciation : kan
Nature : s. m.

Mot qui signifie prince ou commandant, et qui est le titre de l'autorité souveraine en Tartarie. Le kan des Tartares. Le grand kan. Dans l'empire ottoman, le sultan seul prend le titre de kan après son nom, tout en conservant celui de sultan placé devant le nom propre : Sultan Selim kan. En Perse, le titre de kan est porté aujourd'hui par les gouverneurs de provinces. XIIIe s.
Il sont ydres [idolâtres], et font ardoir les corps mors, et sont au grant kaan , MARC POL , p. 465
XVe s.
Mon voisin je tiendrai un an Sur le vin, lorsque du grand chan Ou du soudan Je lui conte quelque fable , BASSEL. , XXXIII
Persan, khan ( a long), qui est une altération d'un mot tartare. En Orient, station pour les caravanes dans les villes ou sur les routes. Persan, khan (a long), station. Les orientalistes écrivent khan.