JURON

Prononciation : ju-ron
Nature : s. m.

1Certaine façon de jurer dont une personne se sert habituellement. Ventre-saint-gris était le juron d'Henri IV.
Vous êtes officier de notre bon roi, car vous venez de dire son juron , COLLÉ , Partie de chasse de Henri IV, II, 11
2Il se dit aussi de toute espèce de jurement. Lâcher un juron, un gros juron.
C'était [lors de la révolution de juillet] sous des haillons que battaient les coeurs d'hommes, C'étaient alors de sales doigts Qui chargeaient les mousquets et renvoyaient la foudre ; C'était la bouche aux vils jurons Qui mâchait la cartouche.... , BARBIER , Curée.
JURON, JUREMENT. Ces deux mots, qui ne diffèrent que par la finale, se distinguent par deux particularités : l'une, que juron est du style familier, et jurement de tous les styles ; l'autre, que juron se dit surtout d'un jurement habituel, et que jurement n'a rien de spécial en son emploi. Jurer, et le suffixe péjoratif on. 2. JURON (ju-ron), s. m.
Nom, dans le Jura, du vent d'est, dit aussi montaine , les Primes d'honneur, Paris, 1869, p. 273