JUIVERIE

Prononciation : jui-ve-rie
Nature : s. f.

1Quartier d'une ville habité par les Juifs. La juiverie de Metz. 2Corporation des Juifs, là où les Juifs ne sont pas ou n'étaient pas comptés comme citoyens.
Il en coûta 6 marques sterling pour libérer une terre hypothéquée à la juiverie , VOLT. , Moeurs, 103
3Familièrement et fig. Un marché usuraire, établissement usuraire. C'est une vraie juiverie. Il m'a fait une juiverie.
Ne prêtez-vous pas sur gages à Rome dans vos juiveries, que vous appelez monts-de-piété ? , VOLT. , Dial. XXVI, 2
XIIIe s.
Ensi se hebergierent devant la tour, en la juierie, qu'on apeloit Lestanor, où il avoit moult bone vile et moult riche , VILLEH. , LXXII
Vous creez miex en juerie, Qui la verité dire en ose, Qu'en celui qui par seignorie A la porte d'enfer desclose , RUTEB. , 216
Juif. JUIVERIE. Ajoutez : - REM. Voltaire a dit juifrerie.
Si nous pouvions réussir à le devenir [heureux], sans établir une caisse de juifrerie, ce serait autant de peine épargnée , VOLT. , Lett. à Mme de Bernières, dans STE-BEUVE, Causeries du lundi, XIII, art. Lettres inédites de Voltaire.