JUDICIEUX, EUSE

Prononciation : ju-di-si-eû, eû-z'
Nature : adj.

1Qui a du jugement, qui sait comparer et apprécier.
Elle a fait voir, la première au monde, des armées judicieuses et des guerres sages , BALZAC , la Gloire.
Les plus judicieux ne me blâmeront point De joindre encore mieux ce que l'amour a joint , MAIRET , Soliman, IV, 5
Deux fois, en grand politique, ce judicieux favori [Mazarin] sut céder au temps et s'éloigner de la cour , BOSSUET , le Tellier.
La grande vanité de ceux qui n'imaginent pas est de se croire seuls judicieux , VAUVENARGUES. , Max. CCLXXIX.
2Qui a la marque d'un bon jugement. Et faire par des choix judicieux et sains Tomber le ministère en de fidèles mains ; ROTROU, Vencesl. I, 1.
Ce qu'une judicieuse prévoyance n'a pu mettre dans l'esprit des hommes , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Mais il est des objets que l'art judicieux Doit offrir à l'oreille et reculer des yeux , BOILEAU , Art p. III
XVIe s.
Justus Lipsius, le plus sçavant homme qui nous reste, d'un esprit très poli et judicieux , MONT. , II, 342
Lat. judicium, jugement (voy. JUGER).