judaisme

Prononciation : ju-da-i-sm'
Nature : s. m.

1La religion des juifs.
Le judaïsme est maintenant de toutes les religions du monde celle qui est le plus rarement abjurée ; et c'est en partie le fruit des persécutions qu'elle a souffertes , VOLT. , Dict. phil. Juifs
2État, selon les chrétiens, d'infériorité de la loi ancienne par rapport à l'Évangile.
Je ne demande pas d'avoir une plénitude de consolation sans aucune souffrance, car c'est la vie de gloire ; je ne demande pas aussi d'être dans une plénitude de maux sans consolation, car c'est un état de judaïsme , PASC. , Prière pour le bon usage des maladies
XVIe s.
À cela je respon que sans judaïsme nous observons le dimanche , CALV. , Instit. 297
Lat. judaïsmus, de judaeus (voy. JUIF). JUDAÏSME. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Pluseurs Juïs par la cité Leur judaïsme deguerpirent, De cuer amerent et servirent La douce mere au roy de gloire , GAUTIER DE COINSY , les Miracles de la sainte Vierge, p. 568, éd. abbé Poquet.