JOUBARBE

Prononciation : jou-bar-b'
Nature : s. f.

Terme de botanique. Genre de plantes de la famille des crassulacées. Joubarbe des toits, dite vulgairement joubarbe, grande joubarbe, artichaut sauvage, sempervivum tectorum, L. Joubarbe des vignes, un des noms vulgaires de l'orpin reprise, sedum telephium, L. Petite joubarbe, nom vulgaire de l'orpin blanc, sedum album, L. Joubarbe brûlante, un des noms vulgaires de l'orpin brûlant, sedum acre, L. XIIIe s.
Et encore puet [peut] on prendre le jumbabe u [au] cler lait, ki à ewe ne le vieut prendre , ALEBRANT , f° 18
XIVe s.
Ou decours doit l'en jombarde planter de Mars jusques à la Saint Jehan , Ménagier, II, 2
XVIe s.
Medicamens repercussifs, comme jus ou eaux de joubarbe, de plantin, etc. , PARÉ , V, 9
Wallon, jobade ; namur. gibaude ; Hainaut, gimbarbe, joubar ; provenç. barbagol ; espagn. jusbarba, houx-frelon ; ital. barba di Giove ; du lat. Jovis barba, barbe de Jupiter (voy. JUPITER, et BARBE) nom différent dans la langue gauloise (DIOSCORIDE, IV, 16) ; y aurait-il eu quelque confusion entre ce mot et Jovis barba ? car il n'y a guère de rapport entre la barbe de Jupiter et la joubarbe.