JONCHET

Prononciation : jon-chè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des jon-chè-z élégants ; jonchets rime avec
Nature : s. m.

Nom de fiches longues et menues, dont quelques-unes portent des figures ; on fait tomber ce faisceau de fiches pêle-mêle sur une table, et, avec de petits crochets d'ivoire, il faut tirer adroitement le plus de fiches que l'on peut sans en faire remuer aucune autre. Jouer aux jonchets. Ce jonchet est un des miens. J'ai perdu un jonchet.
Au jour, il les trouva tous deux jouant aux jonchets , TALLEMANT DES RÉAUX , Historiette de Mme de Rohan, t. V, p. 18
XVe s.
Plusieurs bastons d'yvyere [ivoire] et d'if et jonchez et billes d'yvyere , Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 354
Diminutif de jonc, parce que ces petits bâtons furent d'abord des brins de joncs, et qu'aujourd'hui même ils ont tout à fait la forme de petites pointes de joncs. L'Académie dit sur ce mot dans sa dernière édition : " Quelques-uns disent honchets, " quoiqu'elle n'eût admis que jonchets dans sa première édition. M. de Monmerqué dit de son côté sur la phrase citée tout à l'heure de Tallemant : " C'est ce qu'on appelle aujourd'hui le jeu des onchets. " Tout cela est un exemple assez singulier de la manière dont les mots se corrompent (Note communiquée par M. L. Quicherat).