JEUNET, ETTE

Prononciation : jeu-nè, nè-t'
Nature : adj. diminutif

Qui est tout jeune. Il est bien jeunet.
Le malheur fut qu'elle était trop jeunette , LA FONT. , Cloch.
Filles connais qui ne sont pas jeunettes, à qui cette eau de Jouvence viendrait Bien à propos , ancien rondeau cité dans LA BRUY. XI
XIIIe s.
Et la vache sera [pour] ma dame, Qui est crasse et tendre et jeunette , Ren. 6135
XIVe s.
Sire doulz, quant j'estoie junette à marier , Girart de Ross. V. 2742
XVIe s.
Il ravit Helene, la quelle estoit encore fort jeunette et non en age d'estre mariée , AMYOT , Thésée, 39
Diminutif de jeune ; provenç. jovenet ; espagn. jovenete ; ital. giovinetto.