JEUDI

Prononciation : jeu-di
Nature : s. m.

Le cinquième jour de la semaine.
Que pense-t-il de nous [l'âne], lorsque, sur le midi, Un hasard au palais le conduit un jeudi, Lorsqu'il entend de loin d'une gueule infernale La chicane en fureur mugir dans la grand'salle ? , BOILEAU , Sat. VIII Jeudi gras, le jeudi qui précède le mardi gras. Jeudi saint, ou jeudi absolu, ou jeudi de l'absoute, le jeudi de la semaine sainte. Populairement. La semaine des trois jeudis, trois jours après jamais, ou, simplement, la semaine des trois jeudis, se dit pour exprimer un temps qui n'arrivera jamais.
XIIe s.
Li jurs del Noel fu cel an par vendresdi, E li jurs de la veille refu par un juesdi , Th. le mart. 135
XIIIe s.
Si revendras [reviendras] après la Pasque, Le joedi de rovoisons [des rogations], Que l'en menjue les motons , Ren. 13191
XVIe s.
Vous pourriez pourmener cette question jusqu'à semaine des trois jeudis, sans vous pouvoir accorder , CHOLIERES , Contes, t. I, matin. II, p. 60, dans POUGENS
Provenç. dijous ; ital. giovedi ; du lat. Jovis dies, jour de Jupiter (voy. JUPITER, et JOUR pour dies).