JAUGER

Prononciation : jô-jé. Le g prend un e devant a et o : jaugeant, jaugeons
Nature : v. a.

1Prendre la jauge d'un vase quelconque. Fig. et populairement. Apprécier la capacité d'un homme. Je l'ai jaugé tout de suite. 2Mesurer un navire pour en connaître la capacité. On a jaugé ce bâtiment, il est de cinq cents tonneaux. 3Jauger une source, une pompe, etc. mesurer la quantité d'eau fournie par une source, par une pompe, etc. dans un temps déterminé. 4Terme de tailleur de pierre. Jauger une pierre, appliquer une mesure d'épaisseur ou de largeur vers les bouts d'une pierre, pour rendre parallèles les arêtes ou les surfaces opposées. 5Jauger se dit aussi du tirant d'eau d'un vaisseau ou d'un bateau. Certains bateaux de la Seine portent 1100 milliers et jaugent deux mètres d'eau. XIVe s.
Le suppliant et autres firent semblant de jaugier [percer, enfoncer] le dit huis et de rompre les palessons du dit hostel , DU CANGE , jaugia.
Jauge ; wallon, gâgi ; nam. gaugi ; anc. wall. gauger. Dans l'exemple unique qui est à l'historique, jauger a le sens de percer, rompre ; ce qui ne s'explique pas par le sens propre de ce mot. En Franche-Comté, gauger signifie enfoncer le pied dans l'eau.