JASPE

Prononciation : ja-sp'
Nature : s. m.

1Pierre dure et opaque de la nature de l'agate. Vase de jaspe. Jaspe panaché. Jaspe sanguin. Jaspe onyx.
Le jaspe n'est qu'un quartz plus ou moins pénétré de parties métalliques, elles lui donnent les couleurs et rendent sa cassure moins nette que celle du quartz , BUFF. , Min. t. I, p. 63
Des temples où siégeaient sur de riches carreaux Cent idoles de jaspe à têtes de taureaux , V. HUGO , Orientales, le Feu du ciel. Jaspe fleuri, celui qui est de plusieurs couleurs. Jaspe poudingue, poudingue jaspique des environs de Rennes. Jaspe volcanique, obsidienne.
2Le relieur appelle jaspe les couleurs dont il marbre la tranche des livres. XIIIe s.
Et ciers [chers] berilles et filates, Jaspes, topases et acates , Fl. et Bl. V. 659
XIVe s.
Un gobelet de jaspe roige [rouge], garny d'argent, et poise i marc, j once , DE LABORDE , Émaux, p. 348
XVe s.
Deux bouteilles de jaspre noir, garnies d'argent doré , DE LABORDE , ib. p. 349
Provenç. jaspi ; espagn. jaspe ; ital. Iaspide.