JARRET

Prononciation : ja-rè ; le t ne se lie pas, au pluriel, l's se lie : des ja-rè-z agiles ; jarrets rime avec traits,
Nature : s. m.

1Partie du membre inférieur qui est située derrière l'articulation du genou et où s'opère la flexion de la jambe sur la cuisse. Le creux du jarret. Plier le jarret. Il a le jarret souple, dispos.
Un seul d'entre eux formait des pas avec agilité, la tête haute, le regard assuré, les bras étendus, le corps droit, le jarret ferme , VOLT. , Zadig, 14 Avoir du jarret, se dit d'un bon marcheur, d'un danseur qui ne se fatigue point aisément. En ce sens on dit familièrement : un jarret d'acier Fig. et familièrement. Être ferme sur ses jarrets, faire bonne contenance. Fig. et populairement. Tendre le jarret, faire l'important.
2Nom donné, chez les animaux, à l'ensemble des articulations formées par le tibia, les os tarsiens et les métatarsiens. Le jarret des animaux ne correspond pas au jarret de l'homme, qui n'est que la partie postérieure de l'articulation fémoro-tibiale. Les jarrets d'un cheval. Terme de manége. Avoir les jarrets vidés, se dit d'un cheval dont les jarrets ne sont ni gras, ni pleins. Être sur les jarrets, se dit d'un cheval jarreté ou crochu. Jarrets mous, jarrets qui tournent sur eux-mêmes. Jarret de veau, partie du veau au-dessus de l'articulation de la jambe de derrière et de la jambe de devant. Mettre un jarret de veau dans le pot. Terme de chasse. Quand les chiens chassent une bête malmenée, on dit qu'ils lui mangent les jarrets. 3Terme d'architecture. On dit qu'une chose fait le jarret pour dire qu'elle a quelque inégalité ou quelque bosse. Il y a des jarrets dans cette voûte. Terme de menuiserie. Défaut opposé à la flache, espèce de saillie, de bosse qui dérange l'uniformité de la courbure d'une pièce de bois. 4Branche d'arbre longue et dépouillée d'autres branches à droite et à gauche.
Il n'y a rien de si vilain que de voir les jarrets, tant dans un buisson que dans un espalier , LA QUINTINYE , Jard. fruitiers, dans RICHELET
5Coude formé par la jonction de deux tuyaux de conduite. 6Partie du mors qui descend du rouleau aux petits tourets de la première chaînette. 7Terme de pêche. Poisson du genre des spares. XIIe s.
Il trenchad les garez des chevals ki traistrent les curres [tirèrent les chars] , Rois, p. 147
XIIIe s.
Prenés Renaut Porquet, qui maint Turc a ocis, Par desor ceste table soit estendus et mis ; à soufre et à fer chau ait les garés bruis, Et les ners et les vaines ait tous ars et blesmis , Ch. d'Ant. V, 306
Prens, fet la raine [grenouille], cel filet ; Sel lie fort à ton gairet, E ge l'atacherai au mien , MARIE , Fable 3
Renart par les deus gambes [il] prent, Et maintenant a tret s'espée, Par les jarez li a botée , Ren. 25000
XVIe s.
Prenez un coq et un jarret de veau, qu'on fera cuire en eau , PARÉ , XV, 38
Norm. garret ; pic. guéret, garet ; génev. jairre ou jarre de veau, jarret de veau ; provenc. garra, jambe ; ital. garetto ; du celtique : breton, gâr, garr, jambe ; gallois, gar. 2. JARRET (ja-rè) s. m. Nom d'un poisson, sparus smaris. Anc. formes provenç. garlet, jarle, gerllet, gerre, jarre, giaret, du lat. gerres, PLINE, H. N. XXXII, 53, 5, BAUQUIER, dans Romania, t. VI, p. 266 (qui a fait voir que jarret poisson est tout différent de jarret, partie du corps).