JAMBAGE

Prononciation : jan-ba-j'
Nature : s. m.

1Terme de vénerie. Partie d'une peau qui couvrait les pattes de l'animal. 2Jambages d'un tour, pièces de bois dans lesquelles sont emboîtées les jumelles. 3Chaîne de pierres de taille, de moellons, de briques, qui soutient l'édifice, et sur laquelle on pose les grosses poutres. Une poutre posée sur un jambage de briques. Jambage de cheminée, assises de pierre qui soutiennent le manteau d'une cheminée. On dit de même le jambage d'une porte. 4En termes d'écriture, lignes droites de l'm, de l'n et de l'u. Les jambages de cette lettre sont mal formés. 5Terme de féodalité. Droit de jambage, droit que possédaient quelques seigneurs de poser leur jambe dans le lit d'une nouvelle mariée qui était leur vassale. Droit du seigneur. Un seigneur dit : je m'en empare ; Le droit de jambage est à moi, BÉRANG. M. de Charlemagne XVIe s.
Jambages de cheminées, croisées, corniches , PALISSY , 294
Jambe.