JALON

Prononciation : ja-lon
Nature : s. m.

1Perche qu'on fiche en terre pour prendre des alignements.
On voyait les signaux du porte-étendard qui plantait le jalon des lignes , CHATEAUBR. , Mart. VI Terme militaire. Poteaux que les armées laissent sur les routes pour diriger les troupes qui marchent après elles.
2Fig. Indications préliminaires ou principales. Il a posé les jalons de son travail. Ces époques sont des jalons à l'aide desquels on se dirige dans l'étude de l'histoire. Origine inconnue. On a conjecturé le bas-breton gwalen, verge, ou le gothique valus, bâton.
Faut-il voir le même mot dans jaloux signifiant une sorte de roseau ? Est-il chose au monde plus recreative que la belle verdure des prez bien floris, que les arbres fueillus et couverts de leurs vertes rames, que les jaloux et arundes d'entour des ruisseaux et fontaines ? , SICILLE , Blason des couleurs, f° 12, recto.