INSPIRATION

Prononciation : in-spi-ra-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Terme de physiologie. Action par laquelle l'air est inspiré, entre dans les poumons, mouvement opposé à l'expiration.
Immédiatement après que l'air, chargé d'exhalaisons nuisibles, a été chassé au dehors par l'expiration, l'inspiration introduit dans le poumon un nouvel air, et avec lui bien des principes qui influent plus ou moins sur la sanguification , BONNET , Contempl. nat. Oeuvr. t. VIII, p. 30, note 1, dans POUGENS.
Il paraît certain que les loups et les chiens ne hurlent que par inspiration ; on peut s'en assurer aisément, en faisant hurler un petit chien près du visage, on verra qu'il tire l'air dans sa poitrine, au lieu de le pousser au dehors , BUFF. , Suppl à l'hist. nat. Oeuvr. t. XI, p. 198, dans POUGENS.
2Fig. Mouvements de l'âme, pensées, actions qui sont dus à une insufflation divine comparée à l'insufflation qui introduit l'air dans la poitrine.
Un soldat, poussé, dit Josèphe, par une inspiration divine, se fait lever par ses compagnons à une fenêtre et met le feu dans ce temple auguste [de Jérusalem] , BOSSUET , Hist. II, 8
Il [le jeune Scipion] attaque Carthage la Neuve, comme s'il eût agi par inspiration, et ses soldats l'emportent d'abord , BOSSUET , Hist. I, 8
Qu'y a-t-il donc, chrétiens, qui puisse nous empêcher de recevoir, sans différer, ses inspirations [de Dieu, pour la pénitence] ? , BOSSUET , Duch. d'Orl. On fait un pape par voie d'inspiration, lorsque tous les cardinaux s'accordent unanimement et comme par inspiration à choisir un sujet qu'ils nomment à haute voix.
3Particulièrement. L'enthousiasme qui entraîne les poëtes, les musiciens, les peintres. Ce vers a été écrit d'inspiration. Cette poésie est pleine d'inspiration.
Vous ferez votre tragédie quand votre enthousiasme vous commandera ; car vous savez qu'il faut recevoir l'inspiration, et ne la jamais chercher , VOLT. , Lett. Chabanon, 20 août 1766
Qu'est-ce donc que l'inspiration ? l'art de lever un pan de voile, et de montrer aux hommes un coin ignoré ou plutôt oublié du monde qu'ils habitent , DIDER. , Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 368, dans POUGENS
Une inspiration céleste animant dans cet instant la physionomie de Corinne , STAËL , Corinne, X, 5
4Action de conseiller quelqu'un, de lui suggérer quelque chose.
Marie [d'Angleterre], ne se dirigeant que par les inspirations de Philippe II, faisait brûler les protestants , VOLT. , Moeurs, 163 La chose inspirée. Je vous dois cette inspiration. Il n'écoute que les inspirations de sa fureur.
XIVe s.
Après ce qu'out oré par grant devotion, Li vint divinement une inspiration , Girart de Ross. V. 4389
XVe s.
Et crois, quand la paix y fut premierement avisée, que ce fut par la grace de Dieu et inspiration divine , FROISS. , II, II, 239
Si le roi Ferrant de Portingal eust eu nulle inspiration ni imagination de ce qui est à present.... , FROISS. , II, III, 29
XVIe s.
S'il se fait quelque inspiration d'un air pestilent , PARÉ , Introd. 10
Le coeur est rafreschi par l'inspiration , PARÉ , II, 9
Provenç. inspiratio ; espagn. inspiracion ; ital. inspirazione ; du lat. inspirationem, de inspirare, inspirer.