INSOUCIANCE

Prononciation : in-sou-si-an-s'
Nature : s. f.

État ou caractère de celui qui est insouciant.
Du doge rassuré par mon insouciance Rien ne peut ébranler l'aveugle confiance , ANCELOT , Fiesque, IV, 5
Les simples soldats, qui voient toute leur vie dans le moment présent, et qui, attendant peu de l'avenir, ne s'en inquiètent guère, conservaient leur insouciance, la plus précieuse de leurs qualités , SÉGUR , Hist. de Nap. VIII, 11
Telle était l'insouciance qui résultait de cette multiplicité d'événements et de malheurs sur lesquels on était comme blasé, et tel l'égoïsme produit par l'excès de fatigue et de souffrance, qu'ils ne laissaient à chacun que la mesure de force et de sentiment indispensable pour son service et pour sa conservation personnelle , SÉGUR , ib. VIII, 6 Absence de souci, d'inquiétude sur quelque chose. L'insouciance du danger, de la mort.
Insouciant.